Il faut se méfier de l'eau qui dort

Publié le par Akina & Chocolat

P1010891.JPG

 

Si on me demande un jour quel proverbe définierait Chocolat, je dirais sans hésiter: "Il faut se méfier de l'eau qui dort". Oui sans hésiter c'est celui que je choisirais pour ma Tablette. Choco est un cheval très calme, très zen, très posé bref le long fleuve tranquil ou rien ne se passe............Oui bah celui qui pense ça de mon cheval, risque d'avoir bien des surprises le jour où Choco décide de réveiller la force qui sommeil en lui, car ce jour là il sera préférable de vouvoyer l'énergie de Choco plus qu'autre chose. Je pense que mon bébé ne sera pas à mettre en toutes les mains car même si d'apparence il est calme, coopérant et tout ce qu'on veut, je commence à me dire qu'il est vraiment avec un tempérament où les demandes doivent être fermes et mesurées sinon il peut prendre le dessus petit à petit sans qu'on ne s'en rendent compte à cause de ce côté très calme, coopérant. Oui mais il n'est pas fou, il jauge son cavalier, il teste gentillement sur des petites choses, il pousses tranquillement les limites et si on le laisse faire alors on peut se retrouver dépasser par les évènements. Chocolat ne sera jms méchant dans ce qu'il fera, ni même vicieux il sera simplement un cheval agissant librement et sans "contraintes", exprimant son côté rebel par des coups de cul, des accélérations et prendra la main à son cavalier pour lui signifier qu'il est le patron et qu'il fait ce qu'il veut si le cavalier n'a pas su dès le début instaurer des régles, des limites et reprendre le contrôle rapidement.

 

Je pense qu'il faut être 10fois plus sur ses "gardes" avec un cheval à l'apparence paisible qu'un cheval en permanence sur le feu. Parce qu'entre les 2, il y en a un où l'on se laisse endormir et l'autre où on finit par le connaître par coeur dans ses réactions d'où une plus grande anticipation et je pense qu'on finit par prendre plus de plaisir avec un cheval qui laisse place à l'imprévu car cela nous permet de nous remettre en question, d'aller de l'avant lorsqu'il sort de ses gons contrairement à un cheval régulièrement ou en permanence sur le feu où l'on finit par savoir quoi faire, comment agir pour le calmer. Bon je sais que certains me diront que j'ai tords mais voilà c'est ma vision des choses et je respecte l'autre pensée .

 

La séance d'aujourd'hui est liée à mon blabla au dessus justement. Sur les dernières séances faites dans le manège, je n'arrivais pas à garder Choco au galop, en sortie de virage il repassait au trot. Alain m'a donc conseillé de le longer dans le rond de longe pour l'aider dans son équilibre. Le manège étant prit et le rond de longe étant redevenu pratiquable, je décide d'en profiter en plus il fait beau!

 

La détente au pas se passe bien, on passe donc à celle du galop. 1er départ pas de souci, un saut de mouteau comme la fois dernière dans le manège je me dis que c'est normal et je le laisse s'exprimer. Deuxième départ au galop et là il fait un peu plus l'andouille, je lui demande de repasser au pas il le fait mais pas assez rapidement. Je le longe au pas 1 tour ok, puis lui demande un nouveau départ et là il m'a prit la main, j'ai fais un bon d'un bon mètre et Choco part dans tous les sens au galop en coup de cul et se place bien dans ma direction pour m'en faire un. Là il n'est plus du tout dans une optique de jeu ou de travail, il est dans le test complet. Il me faut vite réagir pour récupérer le contrôle de la situation, je raccourcie la longe et lui demande de repasser au pas. Il reste dans un trot bien actif malgré une distance réduite, il a la queue en panache, il chauffe complètement pour rien, regarde à l'extérieur du rond de longe bref il n'est pas mais alors pas du tout avec moi. Je reste sur des petits cercles, je lui demande le pas avec une voix très ferme et sûre, je ne lui laisse rien passer et dès qu'il trottine ou accélère le pas je me place en avant de lui pour l'arrêter ou le ralentir. Il le fait, vient vers moi et se colle oui sauf que là il est vraiment chaud et son regard est à la limite de la défiance. L'idée me traverse en 1 fraction de seconde le fait qu'il puisse se lever et vu qu'il est franchement près de moi je risque de prendre un coup au passage puis il est hors de question qu'il ne tente quoi que ce soit. Je ne lui laisse pas le tps de réfléchir à cette éventuelle idée et je lui demande sur le champs de reculer d'un ton ferme et je ne lui laisse que très peu de tps entre mes phases, je présente donc ma chambrière suite à sa non réaction, il recule de 2 pas je relâche ma demande et le remet immédiatement au pas.

 

Petit à petit, je le retrouve dans un pas plus tranquil, plus à l'écoute. Je lui demande 2 arrêts, un face à moi et il reste à sa place et l'autre sur le cercle où il ne bouge pas non plus. Je changement de main, lui demande les mêmes choses. Il est redescendu en pression, je lui redonne de la longe puis tente un départ au trot. Il retente d'accélérer, je le stoppe et le remets au pas. C'est bon il a comprit, les prochains départs au trot se sont bien passés, il a retrouvé son écoute et une allure régulière sur les 2 mains. Je lui ai demandé pour finir à chaque main, 2 arrêts à partir du trot il les a très bien réalisé.

 

Nous nous sommes arrêtés sur ça, j'ai retrouvé un cheval calme et à l'écoute .

 

Sacré Chocolat va dada

 

P1010892.JPG

Commenter cet article

Malira 18/11/2011 09:16


Moi je trouve ça très positif! Ton cheval a de la vie et te le montre, je trouve ça chouette! Tu as super bien réagit, je fais pareil avec le mien: qu'il joue un peu je veux bien, mais quand ça
devient n'importe quoi je l'oblige à se concentrer sur moi et à arrêter ses bêtises...


Akina & Chocolat 18/11/2011 20:18



Il faut savoir se faire respecter à un moment dans les jeux car mine de rien, les jeux sont l'occasion pour eux de se placer vis à vis de nous et de prendre parfois un peu trop d'aise. Donc leur
dire stop tu as déconner là, c'est leur rappeler le respect qu'ils nous ont manqué. Pas besoin de leur donner une tape ou autre, il suffit de chose simple pour qu'ils comprennent où sont les
limites et je pense qu'ils savent très bien faire la par des choses surtt lorsque le cavalier leur dit stop dans le respect et non l'agressivité