L'Histoire de Chocolat

P1000226Le 25 MAI 2008, un petit poulain de couleur bai brun aux origines reconnu est né. Ce petit Trotteur Français ayant pour père: Eclair de Vandel et pour mère Fonie d'Orguyrine à reçu pour nom de baptème UN BON CHOCOLAT.

 

 

Sa destinée devait l'amener sur les champs de course de trot attelé, et peut être même de devenir un champion reconnu dans cette discipline. Et pour y parvenir, il n'y avait qu'un seul moyen, le débourrage au sulky et les entrainements. A cette époque, Chocolat avait tout juste 1 ans et 10 mois et les cabrioles des poulains les amènent parfois à se faire de très graves blessures.......

 

C'est le 30.03.10 que la destinée de Choco changea! Une très grave blessure au pré va remettre sa carrière mais aussi sa vie en question. 

 

En effet, le 30 Mars 2010 Chocolat se blesse dans son pré au niveau du boulet de son postérieur droit. La blessure est telle que l'os est apparent. Son proprio mais aussi entraineur, décide de ne pas le soigner car de toute façon il est foutu! Il le laisse là dans son pré, sans soin. Il a deja prévu la nouvelle destinée de Chocolat.......l'abattoire! Mais cette nouvelle destinée fut remise en question, la femme de l'entraineur demanda au vétérinaire de venir y jeter un oeil. Après tout, Choco était peut être foutu pour les courses, mais peut être pas pour le loisir!

 

La conclusion du véto fut sans appel: blessure très grave, les chairs très âbimés mais par miracle l'os et l'articulation n'ont pas été atteint!!! La vie de Chocolat ne tenait donc qu'à une simple visite vétérinaire avec pour conclusion NON BOITEUX! C'est alors que les proprios, prirent soin de lui jusqu'à son rétablissement avant de le confier à Cheval Avenir.

 

Durant sa convalescence Chocolat reçu des soins au quotidien, injection d'antibio et d'anti-inflammatoire tous les jours + douche sur son membre accidenté. Ces soins ont durés 1 très bon mois, jusqu'à cicatrisation du membre.

 

Lorsqu'il fut confié à Cheval Avenir, son boulet était encore bien engorgé mais entre juillet et décembre, il aurait très nettement dégonflé.

 

Aujourd'hui Choco fait mon bonheur, son postérieur droit se porte bien malgré qu'il soit encore engorgé. J'ai commençais à lui faire des soins d'argile et je ne désespère pas que son boulet désengorge encore un peu.

 

Voilà parfois la vie tiens vraiment qu'à un fil, une décision, une personne. Et ce merveilleux poulain, a eu énormement de chance d'avoir une femme s'interessant à lui pour pouvoir lui donner une seconde chance, le vendre à une association et que cette association me le confie.

 

Du fond du coeur, MERCI

 

Choco à la pension 2

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :