Leçon d'éthologie n°3

Publié le par Akina & Chocolat

 

Comme à chaque début de cours, nous retravaillons un peu tous les exos vu la fois précédentes Là j'avoue ça n'était pas un luxe de les refaire puisque nous n'avons pas eu l'occasion de les retravailler! En effet au début du mois il a passé la visite ostéo, ensuite j'étais une semaine en cours avec des partiels à la clé et ce week-end bah c'était folklo  .

Une fois les petites remises à niveau pour moi comme pour lui, nous avons travaillé de nouvelles choses. Contrairement aux cours précédents qui étaient jusqu'à présent vraiment basés sur la suggestion du mouvement. ( déplacement de mon Choco sans que je ne le touche), aujourd'hui nous avons donc vu le reculé, le déplacement des hanches et des épaules par le touché.

Ici le stick n'est pas utilisé, et donc pour marquer nos phases nous nous servons de cette idée: 1ere phase: Poil ; 2ème Phase: Peau ; 3ème Phase: Muscle; 4ème Phase: Os. Chaque phase représente une pression que nous exerçons sur la partie que l'on souhaite voir bouger. La première correspond donc à un effleurement tandis que la dernière est plus dans la mise de tout notre poids dans nos bras/mains pour faire bouger le cheval. Le but bien entendu est de devenir le plus léger possible dans cette demande/pression.

 

  - Faire reculer son cheval de différente manière par le touché/la pression:


Nous avons commencé par le reculé. Pour cela, il y a plusieurs façon de faire reculer son cheval en exerçant une pression.
Nous avons donc travailler la tête, donc application des doigts sur le chanfrein. Avant de faire reculer son cheval, il faut d'abord qu'il accepte sa main sur cette partie de son coeur et une fois la main acceptée on peut lui demander de reculer par pression.

 

Conclusion: Choco est assez sensible pour cette partie là, dès que j'appliquai ma main, il bougeait la tête dans tous les sens. Pour les prochaines fois, je travaillerai uniquement l'acceptation de la main sur sa tête en dehors des moments câlins.

On peut aussi lui demander de reculer en tenant le nœud fiador du licol, en regardant loin derrière et en exerçant une pression sur le nœud (la pression doit aller de l'avant vers l'arrière). Ici aussi, le but est de parvenir à une demande de pression la plus légère possible comme par exemple le faire reculer avec simplement de doigts sur le nœud.

 

Conclusion: Choco a mieux réagit à cette manière puisqu'à la fin il a reculer avec une pression de 2 doigts!



Ou alors, on peut faire reculer son cheval en appliquant une main sur la pointe de son épaule (tjs en restant face à lui).

 

Conclusion: Là RAS Choco recule avec la phase 1 (Poil) sans problème  :cheers:.

 

  - Déplacement des épaules et des hanches:

Toujours dans le même principe du touché avec application d'une pression plus ou moins forte, suivant la réactivité du cheval face à la demande, nous avons travaillé le déplacement des épaules et des hanches.

 

Déplacement des épaules

Le déplacement des épaules se fait lorsqu'on est perpendiculaire à l'encolure du cheval avec une main en "araignée" sur l'épaule du cheval, et l'autre main au niveau de la tête mais sans contacte avec cette dernière. Puis on exerce une légère pression sur l'épaule pour faire déplacer son cheval. La pression doit être graduelle, si le cheval ne bouge pas en phase 1. Le déplacement du cheval est bonne, lorsqu'il se déplace bien vers le côté opposé au notre et non  devant nous ou en reculant.

 

Conclusion: Début d'exercice non maîtrisé par ma Tablette qui soit parté en avant soit reculé, mais qui a vite comprit ce qu'on attendait de lui. Les déplacements des 2 côtés se sont fait sans souci à la fin du cours, permettant ainsi de valider l'exercice.

 

Déplacement des hanches

Quant au déplacement des hanches, avant de se diriger vers cette partie nous avons dans un premier temps revue la flexion d'encolure. Une fois cette dernière obtenue et qu'on est sûr que la demande a bien été comprise (redemander 2-3 fois afin d'être sur qu'il n'y a pas d'anticipation de la part du cheval), nous pouvons donc commencer l'exercice du déplacement des hanches. Pour ce faire, il suffit de commencer à demander une flexion d'encolure puis de positionner la main qui n'est pas prise par la longe, sur la hanche que l'on souhaite faire déplacer. Puis même chose que les fois d'avant, obtenir un déplacement avec une pression la plus légère possible.

 

Conclusion: Exercice comprit du 1er coup!

 

 - Travail de l'immobilité

Et pour finir, nous avons travailler l'immobilité, le but est d'être éloigné de son cheval et celui ne doit à aucun moment venir vers nous.

 

 


 

Bilan de cette séance: Chocolat a eu une petite mise en route difficile, mais je ne peux pas lui en vouloir! Le mois de Mars, n'a pas été un très bon mois pour lui! Bcp d'évenements, bons comme mauvais lui sont tombés dessus. Mais une fois son attention re-centré sur le cours, il reste vraiment un poulain d'exeption, très coopératif et donnant bcp de lui même! Bref je l'aime mon bébérougit. Sinon d'une manière général, il a très bien réussit les exos, sauf celui où il doit reculer avec ma main posée sur son chanfrein. Mais je ne m'en inquiète pas, il est jeune, nous avons le temps de travailler cette partie. Le principal c'est la 1ère approche, le reste viendra tout seul!

 

 Une fois de plus, je suis satisfaite de mon cours et de ma prof! Vraiment je ne me lasse pas de le dire, mais elle est vraiment top .

 

Sinon le travail à faire pour dimanche prochain sera:

 

  •  - Un peu de travail par la suggestion: J'en profiterai pour revoir ma position pour le déplacement des épaules et travailler le déplacement des hanches sans que moi je ne bouge de ma place.
  •  - Puis tout le travail par le touché:

             Déplacement des épaules et des hanches,
             Les différentes méthodes pour faire reculer son cheval

  •  - Immobilité, mais peut-être que je l'intègreré dans le travail par la suggestion après une demande de reculer.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article